LOGOPEDIE (Myofonctionnelle)



DÉFINITION

Le trouble orofacial myofonctionnel (TOM) est un trouble qui fait référence à une fonction musculaire inappropriée et/ou à de mauvaises habitudes impliquant la langue, les lèvres, la mâchoire et le visage. 

Lors de la déglutition et/ou de l’articulation et/ou de la posture de la langue au repos, le TOM peut contribuer au développement non optimal du visage, et au développement/maintien d’une malocclusion et d’un mauvais alignement des dents. Il peut également provoquer une récidive du traitement orthodontique et des problèmes au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire.

 Il y aurait 38 % de TOM dans la population en général et 81% de TOM chez les enfants avec un trouble de l'élocution.


CAUSES

Les troubles orofaciaux myofonctionnels (TOM) sont généralement causés par le fait que la langue ou les lèvres d'une personne sont mal positionnées lorsqu’elle est au repos, lorsqu'elle mange et lorsqu'elle parle. Ils sont surtout détectés par un dentiste ou un orthodontiste, puisque la langue peut exercer une pression constante sur les dents et les déplacer.


MANIFESTATIONS

Les signes et les symptômes les plus fréquents sont:

- une respiration buccale

- une protrusion de la langue au repos

- une grimace faciale lors de la déglutition (Langue qui sort de la bouche au repos, en parlant ou en avalant)

- une béance antérieure au niveau des dents

- du bruxisme  (grincement de dents) 

-  un menton en balle de golf. 

-  les lèvres entrouvertes au repos ou en avalant

- sigmatisme antérieur (parler sur le bout de la langue) ou latéral (chuintement)

-  troubles respiratoires du sommeil (apnées du sommeil)

La personne qui présente une TOM peut également avoir de la difficulté à avaler les pilules, des troubles articulatoires et des maux de tête. 


RÔLE DU LOGOPEDE

Le logopède évalue, met en place des exercices précis  et un suivi dès l’âge de 4-5 ans. Le rôle du logopède est d’aider le patient à rétablir des patrons moteurs appropriés pour une respiration, déglutition, mastication, articulation et posture adéquates. 

Il aide  également le parient à réduire ses habitudes orales nuisibles (ex.: sucer le pouce, ronger les ongles, bruxisme, etc.) et établit des liens avec les autres professionnels impliqués dans le traitement (stomatologue, orthodontiste, dentiste, ORL, etc.).



CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT